Office de tourisme de Labenne
Get Adobe Flash player

Patrimoine

Le bourg  de Labenne regorge de trésors cachés, comme l'église Saint Nicolas, qui renferme une piéta du 19ème siècle.

L'église Saint Nicolas de Labenne

 

Elle se situe sur la place de la République, à Labenne centre, à côté de la mairie. Elle est construite dans la deuxième moitié du XIXème siècle sur le site d’une église plus ancienne, consacrée à Saint-Jacques.

 

L’église primitive date de la fin du XIIe siècle, voire du début du XIIIe siècle. En 1857, l’accès à l’église est interdit pour des raisons de sécurité. Un des soliveaux, tombé durant un office, avait provoqué la panique. Le Préfet des Landes prend alors la décision de reconstruire l’église.

 

Le nouvel édifice observe un plan en croix latine, assez classique. La seule particularité est le porche qui s’ouvre à l’est et qui contredit la tradition landaise selon laquelle les porches s’ouvrent à l’ouest des églises. Cette originalité aurait-elle été pensée pour se protéger des vents d’ouest ?

 

A sa reconstruction en 1860, l’église de Labenne se dote de mobilier liturgique grâce à un don de Napoléon III. L’Autel de la Vierge et l’Autel de Saint Joseph, en marbre veiné, font partie de ces acquisitions, ainsi qu’une chaire et le lambris de demi-revêtement. L’église conserve une piéta datant probablement du XIXe siècle. Elle possède aussi une statue en bois datée du début du XVIe siècle représentant une Vierge à l’enfant. Elle porte le nom de notre dame de Labenne gravé dans son socle.

 

Des travaux d’agrandissement sont réalisés entre 1890 et 1898. A cette occasion, un ensemble de douze vitraux est commandé au verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant. Les cloches, dernier élément subsistant de l’église originelle, sont réparées en 1919. En 1992, l’intérieur de l’édifice est entièrement restauré. Un architecte des bâtiments de France refait l’ensemble des peintures en adoptant un style très coloré. L’église est ouverte au public.

 

 

La chapelle Sainte-Thérèse, de style classique, a été édifiée sur les dunes, à Labenne-Océan, sur la côte atlantique.

La chapelle Sainte Thérèse

 

La chapelle Sainte Thérèse est un site privé,  elle est fermée au culte et au public,vous ne pourrez donc pas la visiter.

 

Cependant, nous souhaitons par ces quelques mots vous la faire découvrir.

 

Elle est inaugurée le 1er décembre 1932 par Jules Bouville, maire de Labenne et propriétaire du centre Hélio-Marin. Ce dernier décide la création d’un deuxième lieu de culte pour répondre à la croissance démographique.


La chapelle Sainte Thérèse est édifiée sur les dunes, à Labenne Océan, à quelques pas du centre Hélio-Marin et de la plage. De style architectural classique, elle se compose d’un sanctuaire et d’une nef unique. L’intérieur de la chapelle est orné d’un chemin de croix peint par une élève des Beaux-arts, Suzanne Labatut.

 

 

Les Allemands, qui occupent la chapelle pendant la Seconde guerre mondiale, s’enfuient en emportant la cloche. Elle est remplacée après l’occupation et baptisée en l’honneur d’un soldat mort au combat. D’un coté de la cloche on aperçoit le profil de Pierre Bouville, entouré de l’épée et du caducée et de l’autre une gravure de Saint-Pierre tenant en main les clés du Paradis.

 

 

 

page précédente : Histoire

page suivante : Coeur de ville